Comment préparer son mental avant un effort physique

effort physique

L’effort physique intense, dans le cadre d’une pratique professionnelle ou non, nécessite une bonne préparation mentale en amont. La force psychologique, quel que soit le sport pratiqué, vise à se dépasser, à mener ses efforts à bien et à progresser. Les sportifs professionnels ont d’ailleurs recours à ce type de préparation avant toute échéance importante (une course, une compétition, etc.)

La confiance en soi: élément clé pour faire face à un effort physique

La confiance en soi dans le sport n’est autre que la croyance en ses capacités. Celle-ci repose sur les résultats antérieurs dans une pratique sportive spécifique. Augmenter sa confiance en soi revient à rehausser la croyance en son efficacité personnelle, autrement dit avoir la certitude que l’on possède les capacités pour réussir un effort donné.

Cette certitude peut se gagner de différentes manières:

– en analysant ses réussites correctement pour prendre conscience de ce qui a été accompli

– en cherchant le positif dans les échecs antérieurs, c’est à dire, être certain que vous avez appris de vos erreurs afin de ne plus les répéter dans le futur

– en étant sûr que vous êtes prêt physiquement pour l’effort à venir, ce qui requière donc une bonne préparation en amont

– en n’acceptant pas l’échec comme une possibilité

– en abordant l’échéance avec une attitude positive

La motivation et la préparation à l’effort physique

Un niveau de confiance en soi élevé ne suffit pas à garantir le soutien d’un effort: pour cela, il est également nécessaire d’être suffisamment motivé pour mener tout effort à son terme dans un but d’amélioration de son niveau actuel.

La motivation à s’invertir dans un sport repose sur plusieurs facteurs:

le plaisir. Pour maintenir une motivation sans faille, le sportif doit prendre du plaisir lors de ses séances. Cela passe notamment par la collectivité des entraînements, mais également par la variété des séances proposées par l’entraîneur.

le coût de la tâche. Pour augmenter la motivation du sportif, il est nécessaire de diminuer le coût de la tâche, en terme de temps, de dépense financière mais également en terme d’efforts à fournir. Par exemple, pour diminuer le coût en temps, il vaut mieux prévoir des entraînements avec amis afin que le sport n’empiète pas trop sur la vie personnelle du sportif. Pour réduire le coût de l’effort, il est nécessaire de maintenir une bonne forme physique, même en dehors des temps de compétition, afin que la reprise des entraînements ne soit pas trop fastidieuse voire décourageante.

l’utilité de l’effort. Pour pousser tout sportif à s’investir dans un tâche donnée, il faut qu’il en connaisse le but. Il est donc nécessaire, avant toute séance d’entraînement, de fixer des objectifs précis.

Se fixer des objectifs pour se dépasser

Pour garantir la motivation et la confiance en ses performances du sportif, il convient de fixer, en amont, des objectifs réalistes qu’il pourra atteindre sans trop d’efforts, et surtout sans risquer la répétition d’échec. De plus, les objectifs doivent être mesurables (chronomètre, nombre de mouvements), afin de pouvoir comparer l’effort actuel aux séances antérieures, observer la progression effectuée et surtout fixer des objectifs plus ambitieux.

Conclusion pour préparer son mental avant un effort physique

Confiance en soi, motivation et définition des objectifs, tels sont les maîtres mots d’une préparation mentale à l’effort. Si le sport demande une préparation physique, la préparation mentale est, elle aussi, nécessaire, si ce n’est plus importante pour exceller dans son sport.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE