Et si la sophrologie était faite pour vous ?

Et si la sophrologie était faite pour vous

La sophrologie, inventée au début des années 60 par le médecin neuropsychiatre Alfonso Caycedo, s’est d’abord développée dans le milieu médical et paramédical.

C’est en 1967 que la sophrologie est utilisée pour la première fois en dehors du domaine médical. Le Docteur Raymond Abrezol développe la sophrologie sportive pour préparer l’équipe suisse de ski alpin aux Jeux Olympiques. A la fin des années 70, la sophrologie est ouverte au milieu pédagogique et social.

Aujourd’hui plus que jamais, la sophrologie est un outil d’accompagnement du quotidien. Elle va nous permettre de développer des capacités indispensables à une vie harmonieuse. Et si la sophrologie était faite pour vous ?

Apprendre à se détendre et mieux se connaître

La sophrologie donne une grande importance à la respiration. Porter son attention sur la respiration permet de calmer le mental et les fluctuations de la pensée. C’est ainsi que commence la détente. Une technique efficace est celle de la respiration abdominale : à l’inspiration je gonfle le ventre, à l’expiration je rentre le vente.

Plus largement, la sophrologie invite à une rencontre avec le corps : porter son attention sur la posture, les sensations, les mouvements, l’accueil de tout ce qui se passe « ici et maintenant ». L’écoute de soi libérée de tout jugement et a priori est un véritable apprentissage. Elle permet à l’individu de mieux se connaître et de prendre de la distance avec ses ressentis et émotions.

La « libération des tensions inutiles » basée sur la Relaxation Progressive de Jacobson[1], va permettre au sophronisant[2], par des contractions et relâchements musculaires, de libérer les tensions corporelles, mentales ou émotionnelles. La détente s’installe progressivement.

La sophrologie va également favoriser la détente en renforçant les ressentis positifs, par exemple, par l’évocation d’un moment agréable du quotidien.

Par l’apprentissage de la détente et la découverte de soi, la sophrologie apporte une solution à la gestion du stress, de la douleur, des émotions ou encore aux problématiques liées au sommeil.

Développer la concentration, la mémorisation, l’imagination et la créativité

La sophrologie va travailler avec la respiration pour améliorer l’oxygénisation du corps et plus particulièrement du cerveau. Les mouvements du corps sont synchronisés sur la respiration favorisant ainsi la concentration.

Dans ce sens également, l’exercice de « l’objet de concentration » propose au sophronisant de laisser venir à lui l’image d’un objet neutre et de porter toute son attention sur cet objet (forme, contour, couleur, texture…). Il s’agit d’une concentration sans tension. La respiration est calme et naturelle.

Ce travail sur la concentration est particulièrement intéressant pour l’accompagnent à la préparation aux examens, aux concours ou aux épreuves sportives.

Lors de cet exercice, le sophronisant est amené à mobiliser son imagination pour visualiser un objet virtuel. L’imagination est également sollicitée par les techniques de visualisation positive d’images, de souvenirs ou de situations futures.

L’évocation ou la visualisation d’un souvenir développe la mémoire et peut, par exemple, être utilisée dans l’accompagnement de personnes âgées.

Enfin, le travail sur les cinq sens et les exercices de méditation vont activer la créativité. Développer son potentiel créateur, son originalité, sa capacité d’adaptation va permettre de s’accomplir personnellement ou professionnellement.

Développer la confiance en soi

La confiance en soi est une capacité essentielle pour faire face aux défis du quotidien, prendre des décisions, s’adapter aux changements, apprendre, faire des choix… La confiance en soi, c’est croire en sa valeur et ses ressources. En cela, la sophrologie va être un véritable stimulant.

Avant tout travail sur la confiance, le sophronisant va d’abord devoir apprendre à se détendre et à mieux se connaître. Puis, de nombreuses techniques vont permettre de renforcer la confiance déjà présente en lui ou encore développer sa capacité à se projeter positivement dans l’avenir.

Muhammad Yunus[3] disait « Tout être humain est un trésor inexploité possédant un potentiel illimité. » Par cette prise de conscience, la sophrologie va permettre à chacun de réaliser tout son potentiel.

 

[1] Méthode inventée dans les années 40 par le psychiatre américain Edmund Jacobson. Par des exercices de contraction-décontraction, tension-détente, le sujet apprend à relaxer ses muscles région par région.

[2] Personne pratiquant la sophrologie.

[3] Economiste et entrepreneur bangladais connu pour avoir fondé la première institution de microcrédit.

 

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE