Exercez votre pleine conscience en lavant votre vaisselle

pleine conscience

Pleine conscience et tâches répétitives : laver la vaisselle en pleine conscience

Les tâches répétitives de la vie quotidienne sont propices à laisser vagabonder notre esprit. C’est justement parce que l’on procède par automatisme que l’on n’a plus la tête à ce que l’on fait.

Par exemple, lorsque vous appreniez à conduire, vous étiez très vigilant et totalement à ce que vous faisiez: rétroviseur, clignotant, pas de voiture, je déboite, je double, je surveille mon rétroviseur, etc. Puis, au bout de quelques temps, nous acquérons une bonne maîtrise des gestes et ceux-ci deviennent automatiques. Nous faisons tout cela sans y penser et même, il nous est possible de téléphoner ou de discuter avec un passager tout en dépassant un véhicule. Parfois, les accidents de la route nous rappellent à la nécessité d’être plus présents à ce que nous faisons.

Les tâches répétitives du quotidien sont souvent sujettes à ce manque de présence : se laver les dents, tricoter, marcher, prendre sa douche, manger, etc. Nous accomplissons ces gestes en pensant à tout autre chose. Nous pensons tout d’abord gagner du temps en procédant ainsi et cela devient une seconde nature. Seulement, le problème survient lorsque nous laissons nos pensées nous entrainer vers des sujets négatifs, des craintes, des doutes, ou ressasser des problèmes, etc.

Présence consciente : se libérer par les tâches répétitives

C’est pourquoi, être présent à ce que l’on fait est un exercice très enrichissant. C’est la méditation dans l’action. Nous revenons à l’ici et maintenant sans penser à hier ou à demain et nous focalisons toute notre attention sur la tâche en cours, en observant notre respiration, en analysant nos sensations. Nous ne faisons plus qu’un avec la tâche dans l’instant présent.

La présence consciente, ou mindfulness, est un exercice que l’on peut pratiquer avec des tâches simples et répétitives telles que celles décrites plus haut. Le but est d’orienter toute notre attention, pendant le processus, sur la tâche en question.

Voici un petit exemple pratique que nous vous conseillons de réaliser le plus souvent possible et qui est un exercice de méditation dans l’action : laver la vaisselle.

Exercice pratique : laver la vaisselle en pleine conscience

Laver la vaisselle est une tâche répétitive et nous le faisons, le plus souvent, en discutant avec notre famille ou en pensant à dix mille autres choses. Nous allons maintenant procéder différemment.

Nous supposons que la vaisselle sale est déjà sur votre évier.

1. Commencez par faire couler l’eau dans un premier bac : écoutez le bruit de l’eau qui coule, regardez la cuvette qui se remplit, mettez la main sous le robinet afin de vérifier la température. Soyez totalement conscient de la sensation de chaleur sur votre main.

2. Ajoutez le produit à vaisselle : regardez la mousse et sentez la sensation que procure cette mousse sur vos mains, vous pouvez aussi sentir son odeur citronnée agréable ;

3. Prenez l’éponge et commencez à laver la vaisselle : regardez les salissures disparaitre, l’assiette devenir nette, puis passez la sous une eau claire pour en ôter la mousse ;

4. Si votre esprit est déconcentré, observez les pensées qui viennent et laissez les passer. Revenez à votre tâche ou observez votre respiration pour ramener votre esprit au calme avant de revenir à votre tâche ;

5. Continuez ainsi votre vaisselle en observant toutes les sensations, tranquillement.

6. Vous êtes dans l’ici et maintenant, complètement détendu ;

7. Lorsque toute la vaisselle est lavée et rincée, vous pourrez continuer le processus en essuyant la vaisselle, en sentant d’abord le contact du torchon sur vos mains, puis en observant toute trace d’eau disparaitre…

Ceci est un exercice de présence consciente. Ne le faites pas le jour où vous êtes pressé par un rendez-vous extérieur car vous aurez du mal à vous concentrer et une petite voix en arrière-plan de votre concentration vous dira qu’il faut faire plus vite.

Au contraire, les exercices de pleine conscience, doivent être faits avec lenteur. Les tâches sont presque découpées par séquences : ainsi la respiration est calme, l’attitude générale du pratiquant est sereine et il ressort de l’exercice aussi apaisé qu’après une séance de méditation assise.

Développez aussi votre pleine conscience lors de votre prochaine marche à pied: ne ratez pas l’article ici sur la pleine conscience lors d’une marche à pied.

 

PARTAGER SUR
Wellness pour tous est un webmagazine qui a pour but de promouvoir un style de vie basé sur le bien-être et l’épanouissement.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE