Soyez plus efficace au travail grâce à la pleine conscience

efficace au travail Etre pleinement conscient est une attitude que nous avons, pour beaucoup, oubliée. Seuls, les enfants font cela naturellement. Les adultes ont plutôt tendance à faire plusieurs choses à la fois et pour chaque chose effectuée, à être complètement ailleurs en pensée, tandis qu’ils exécutent une tâche. Cette habitude, dont nous sommes souvent inconscients, occasionne de la fatigue, du stress, et souvent aussi des erreurs!

Combien de fois ne nous est-il pas arrivé aussi d’engloutir un repas sans se rappeler de ce que l’on a mangé ? Notre esprit s’occupe des milles choses à faire demain ou dans une heure, ou s’interroge sur le passé, mais il est rarement attentif au moment présent et à l’action en cours. Or, dans le milieu professionnel, l’attention est une clé de la réussite et de la performance.Essayons donc de nous exercer afin d’être plus efficace au travail!
La pleine conscience en quelques mots
Que l’on évoque la pleine conscience, l’attention juste, la présence attentive, la présence consciente, ou, en anglais « Mindfulness », tout ceci désigne un processus dans lequel l’exécutant ne fait qu’un avec la tâche. Il est totalement présent, il agit avec concentration sur l’objet de l’action sans laisser son esprit vagabonder. Pour reprendre une citation de Jon Kabat-Zinn décrivant la pleine conscience c’est « porter son attention sur le moment présent, instant après instant, de façon intentionnelle, et sans jugement de valeur. »Lorsque notre esprit papillonne tandis que nous travaillons, les résultats vont nous faire savoir que notre action n’était pas exécutée en pleine conscience : tensions, stress, fatigue, irritabilité, humeur maussade, troubles du sommeil et plus concrètement : erreurs dans notre travail, oublis fréquents, manque de concentration, perte de mémoire, travail à refaire…Lorsque notre esprit est centré sur ce qu’il fait, nous en retirons des bénéfices tels que : une meilleure qualité de sommeil, un esprit plus calme, l’amélioration de notre concentration, plus de facilité pour appréhender les difficultés de notre travail et pour résoudre les problèmes, plus de vigilance et une mémoire accrue.La technique MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction) ou technique de réduction du stress par la présence consciente est de plus en plus utilisée en entreprise et l’on constate que ses effets sont positifs.
Cependant, comme la méditation assise, la pleine conscience ou méditation dans l’action, n’est pas qu’un ensemble de théories et il ne suffit pas d’avoir une connaissance livresque du sujet si l’on ne pratique pas. Nous allons donc vous proposer quelques exercices à pratiquer au bureau, si possible tous les jours.
Agir en pleine conscience pour devenir plus efficace au travail
Si nous avons dit au bureau, que ceux qui travaillent sur des machines ne s’en aillent pas pour autant, car il s’agit d’une expression générique et l’on pourra appliquer et adapter la pleine conscience à toutes les tâches : rendre la monnaie pour un commerçant, accueillir un client pour un commercial, répondre au téléphone pour une standardiste, préparer des commandes et faire des colis pour un chargé de logistique…Prenons un exemple, avec l’action de passer un appel téléphonique.Tout d’abord, nous vous conseillons de préparer votre appel téléphonique et de prendre quelques notes sur un papier si vous contactez quelqu’un pour la première fois.
1- Respirez à fond plusieurs fois;
2- Dirigez votre attention vers votre interlocuteur. Si vous le connaissez, visualisez mentalement son visage,
3- Composez le numéro de téléphone en sentant les touches de votre clavier téléphonique sous vos doigts ;
4- Pensez à respirer tranquillement et à ressentir votre respiration gonfler légèrement votre ventre ;
5- Durant la conversation, lorsque votre interlocuteur parle soyez complètement concentré sur ce qu’il dit. Littéralement, buvez ses paroles. Ne pensez pas à votre prochain client à appeler ni au fait qu’il faut acheter des croquettes pour votre chien en sortant du bureau ce soir ! Là, vous ne seriez plus en exercice de pleine conscience.
6- Ecoutez tout ce que votre interlocuteur vous dit : le fond, la forme, écoutez le ton de la voix. Est-elle mélodieuse, affirmée, un peu énervée, courtoise, etc. ?
7- A moins que votre appel soit très technique ou qu’il vous faille impérativement noter des détails, si vous avez une conversation générale, ne prenez pas de note afin de ne pas être distrait. Vous noterez si vous le souhaitez tout ce qu’il faut, lorsque vous aurez raccroché, tant que tout est frais dans votre esprit. Et vous aurez certainement retenu tout ce qui est nécessaire, car lorsque l’on procède ainsi, la mémoire fonctionne beaucoup mieux !
8- Lorsque vous raccrochez, respirez à fond.Que ce soit, lors d’une communication téléphonique, ou d’une communication en face à face (entretien, réunion, rendez-vous avec un client), le processus est le même.

Bien souvent, lorsqu’une personne que nous croisons dans un couloir nous parle, notre esprit est souvent ailleurs. Soit il émet des jugements sur la personne qui parle, soit il vagabonde sur une conversation que l’on a eue avec une autre personne, ou encore il anticipe sur l’avenir. Essayons de donner une belle qualité à nos conversations en écoutant notre interlocuteur avec toute notre attention. Le bénéfice est : un message bien reçu et mémorisé, une qualité d’écoute qui améliore nos relations professionnelles, et toujours moins de stress.

Ce petit exemple peut être adapté à toutes les situations professionnelles : saisir un texte sur ordinateur, faire des photocopies, réparer une voiture, vendre des produits, etc. De nombreuses études scientifiques ont permis de montrer l’efficacité de la pleine conscience dans de nombreux domaines.

Soulignons qu’il existe des professions où la pleine conscience est obligatoire : un chirurgien doit être parfaitement concentré lorsqu’il exécute une opération délicate ou un pilote d’élite et d’autres professions où la moindre inattention peut provoquer une catastrophe.

Entrainez-vous chaque jour, à exercer une tâche de votre journée en pleine conscience, puis notez sur un carnet vos impressions : comment s’est passée la réalisation de cette tâche, quel en a été le résultat, comment vous sentez-vous à la fin de l’exercice ? Plutôt calme et détendu ou comme d’habitude ? etc. Vous constaterez au bout de quelques temps que cette façon de faire peut devenir une habitude et se généraliser progressivement à d’autres tâches de la journée. Et tout ceci, pour votre plus grand bien !

PARTAGER SUR
Wellness pour tous est un webmagazine qui a pour but de promouvoir un style de vie basé sur le bien-être et l’épanouissement.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE